Un Noël solidaire

Décembre est arrivé et, avec lui, les joyeux préparatifs, l’ambiance festive, les bons moments en famille… Mais l’esprit de Noël, c’est aussi penser aux autres et faire preuve de générosité ! Picoti vous propose donc de découvrir six associations qui œuvrent pour que chaque enfant puisse profiter de belles fêtes de fins d’année…

.

Tous en fête – La Croix-Rouge

L’opération se déroule du 1er décembre 2017 au 15 janvier 2018 et vise avant tout à retisser les liens sociaux et familiaux, si importants à cette époque de l’année ! En effet, avec « Tous en fête », la Croix-Rouge (avec le soutien de la fondation FDJ) propose 300 moments de convivialité pour les personnes en situation de précarité : sorties au cirque et au théâtre, spectacles de magie, visites du château de Versailles, goûters, repas de fête… Des expériences enrichissantes pour offrir aux petits et aux grands des fêtes de fin d’année inoubliables ! Dans ce cadre, l’association est à la recherche de dons et de « bénévoles d’un jour » : pourquoi pas vous ?

Plus d’infos : www.croix-rouge.fr

 .

Super Noël – Emmaüs Défi

Comme chaque année, Emmaüs Défi organise une grande collecte de jouets et de décorations de Noël au BHV Marais (à partir du 21 octobre) et aux Galeries Lafayette (à partir du 11 novembre). Les équipes bénévoles de l’association vont ensuite jouer aux petits lutins, pour préparer la vente solidaire du 9 décembre prochain, dans les magasins Emmaüs Défi (rue Riquet et rue d’Aubervilliers, à Paris). Les milliers de jouets et les articles de fêtes collectés seront mis en rayons, à des prix bas. De quoi rendre Noël plus accessible pour les familles en difficulté…

Plus d’infos : www.emmaus-defi.org

;

Le sac à sapin – Handicap International

Pratique et écologique, c’est à la fois un incontournable de Noël et un produit solidaire ! Mis en vente par l’association Handicap International, le sac à sapin est préparé et conditionné en ESAT (établissement et service d’aide par le travail) dans le Rhône et contribue à accompagner une vingtaine de personnes handicapées dans leur projet professionnel. Les bénéfices générés sont utilisés par l’association pour soutenir ses programmes de développement (éducation, santé, soutien aux réfugiés, etc.) dans une soixantaine de pays.

Plus d’infos : www.handicap-international.fr

 .

Un Noël magique à l’hôpital – Good-4you

Cette opération redonne un peu de gaieté aux enfants hospitalisés ! Pour participer, il suffit de se rendre sur le site de Good-4you : vous pourrez y désigner l’hôpital de votre choix en France, en Belgique ou au Luxembourg et écrire gratuitement un petit mot gentil à l’intention des enfants soignés au service pédiatrique. À chaque message, c’est un euro de jouets supplémentaire qui leur est offert, le soir de Noël. Lancement de l’opération : le 1er décembre ! À vos clics, prêts ? Partez !

Plus d’infos : www.pour-un-noel-magique.net

.

Les pères Noël verts – Secours Populaire

Ils ont la couleur de l’espérance et donnent un coup de main au célèbre père Noël rouge, qui n’arrive pas toujours à passer dans toutes les maisons ! Depuis 1976, les pères Noël verts du Secours Populaire multiplient les actions solidaires pour offrir des cadeaux aux enfants des familles en difficulté : jouets, livres, sorties, goûters de Noël, colis alimentaires festifs… Chacun est invité à les soutenir en contribuant aux collectes ou en participant aux opérations « paquets-cadeaux », organisées dans toute la France à partir du 4 décembre.

Plus d’infos : www.secourspopulaire.fr

 .

Des cadeaux solidaires – UNICEF

À l’occasion des fêtes, l’UNICEF lance une nouvelle collection de cartes et de cadeaux de Noël solidaires, disponibles en ligne. Livres d’activités, peluches, mugs, boules de Noël, bougies : il y en a pour tous les goûts ! Les bénéfices des ventes permettront de soutenir les nombreuses actions de terrain de l’association (campagne de vaccination, distribution d’aliments thérapeutiques et de moustiquaires, soutien psychologique, etc.).

Plus d’infos : www.unicef.fr

 .

 


 Pas de générosité chez les bébés ?

Harry Ifergan

Eh non ! N’essayez pas de faire participer bébé à votre élan de solidarité : la notion de générosité ne veut encore rien dire pour lui. Période de fêtes ou pas, votre tout-petit ne donne rien aux autres… et c’est absolument normal à son âge !

« Entre 2 et 4 ans, explique en effet le psychologue Harry Ifergan, spécialiste du développement de l’enfant, un tout-petit est en train d’organiser sa pensée. Il commence à donner du sens à ce qui l’entoure – des notions simples comme Papa, Maman, mon frère, mes grands-parents, ma chambre, ma crèche, mon doudou – à établir des liens entre ces éléments essentiels, à comprendre des symboles qui lui serviront à affiner sa pensée… Bref, il est en pleine phase d’accumulation, d’intériorisation mais pas de restitution. Autrement dit, un bébé prend mais ne donne pas ! Certes, avant 4 ans, il est capable de donner (un bisou, un biscuit par exemple), mais seulement à ceux qu’il connaît bien (ses parents, ses grands-parents, sa nounou, ses frères et sœurs) et toujours parce qu’il sait qu’il va recevoir quelque chose en échange ! »

Par conséquent, Harry Ifergan déconseille d’impliquer directement votre tout-petit lors des collectes de jouets : d’une part, cela risquerait de briser la magie du père Noël qui apporte des cadeaux à tous les enfants et, d’autre part, votre tout-petit pourrait accepter de donner quelque chose qui lui appartient pour vous faire plaisir, sans comprendre les implications, et le regretter ensuite…


.

Dossier réalisé par Elise Rengot.

Illustration : © Clothilde Delacroix

Publié le