Stop aux accidents domestiques !

Les accidents de la vie courante sont la première cause de décès chez les enfants de 1 à 14 ans. Pourtant, avec quelques précautions, la plupart des drames pourraient être évités. Picoti vous invite donc à faire le tour de votre maison et de vos habitudes, afin de bien vérifier que votre bébé est en parfaite sécurité.

 

Dans toute la maison

– Entre 0 et 6 ans, la chute est l’un des accidents les plus fréquents. Pour réduire au maximum les risques, ne placez pas de meubles sous les fenêtres, bloquez celles-ci avec un système de sécurité et mettez une barrière en haut et en bas des escaliers.

– Avant 1 an, un bébé a tendance à tout porter à la bouche et il peut s’étouffer avec un grand nombre de petits objets : billes, pièces de monnaie, bonbons, jouets, cacahouètes, piles, stylos, barrettes à cheveux… N’en laissez donc jamais à sa portée dans la maison.

– Fixez solidement au mur les étagères, les meubles et les miroirs car, très vite, bébé aura tendance à s’y agripper pour se lever.

– Installez des cache-prises, des bloque-portes et des protège-coins de table.

– Apprenez à votre enfant à se comporter prudemment avec votre animal de compagnie et ne le laissez jamais seul avec lui. Une morsure est vite arrivée, même avec un animal très familier…

 

La chambre

– Assurez-vous que le lit de bébé est aux normes actuelles. Pour cela, vérifiez la présence de la norme NF EN 716 (norme européenne) ou NF S 54-002 (norme française).

– Pour dormir, bébé doit être couché sur le dos et il n’a besoin que d’un matelas ferme et d’une gigoteuse. N’encombrez pas le lit de couette, d’oreiller, de peluche, ni de tour de lit.

– Ne placez pas le lit de bébé près d’une fenêtre, des cordons d’un rideau ou d’un store.

– Dans la mesure du possible, installez la table à langer dans un angle. Dans tous les cas, pour éviter les chutes, gardez toujours une main sur votre tout-petit quand vous le changez.

 

La salle de bains

– Ne laissez pas votre bébé dans le bain sans surveillance, même une minute, même avec un siège de bain, même avec seulement quelques centimètres d’eau. Votre présence est obligatoire pour prévenir la noyade.

– Vérifiez la température de l’eau avec un thermomètre de bain. Elle doit être de 37 °C.

– Débranchez les appareils électriques pour éviter l’électrocution.

– Rangez les médicaments dans un endroit fermé et hors de portée des enfants.

 

La cuisine

– Pendant la préparation des repas, mettez hors de portée les casseroles, poêles, bouilloires et friteuses. Tournez les poignées vers le mur et veillez à ce que l’enfant ne puisse pas tirer sur la nappe. Ne le portez pas dans vos bras pendant que vous cuisinez.

– Un biberon trop chaud ou une cuisson au micro-ondes peuvent aussi occasionner des brûlures : testez la température sur le dos de votre main.

– Veillez à ce que votre bébé soit bien attaché dans sa chaise haute et ne le laissez pas sans surveillance.

– Rangez en hauteur, ou dans un placard fermé à clé, les produits ménagers, les bouteilles d’alcool, les capsules de lave-vaisselle ou de lave-linge, les couteaux et les sacs en plastique. Ne transvasez pas les produits ménagers dans d’autres contenants, car ils n’ont pas de bouchon sécurisé.

 

Le jardin

– Un système de sécurité est obligatoire pour toutes les piscines privées. Quoi qu’il en soit, surveillez toujours votre enfant lorsqu’il joue dans l’eau ou au bord de l’eau. Équipez-le de brassards portant le marquage CE et la norme NF 13138-1.

– Disposez le barbecue ou la plancha contre un mur pour éviter que les enfants ne tournent autour.

– Rangez les outils de jardin dans un endroit fermé à clé.

 

Des parents vigilants

Aménager sa maison est indispensable pour éviter les accidents mais, bien sûr, rien ne remplace la vigilance des parents ! Que ce soit à l’intérieur ou dans le jardin, n’oubliez pas qu’un enfant n’a pas de conscience des dangers. Une fenêtre ouverte, une voiture qui arrive, un bassin d’eau, etc. sont pour lui des objets de curiosité, qui vont l’attirer et dont il ne va pas se méfier. Ainsi, même si vous lui apprenez à identifier les risques de chaque situation (ce qui est tout à fait recommandé), il a quand même toujours besoin d’être surveillé par un adulte. Un enfant ou un ado ne peut en aucun cas porter cette responsabilité. Il est aussi utile de savoir que les accidents domestiques ont souvent lieu pendant la préparation des repas ou lors des fêtes de famille, car ce sont des moments où la vigilance des parents a tendance à baisser. La solution ? Toujours désigner clairement un responsable de la surveillance et s’y tenir tout au long de la journée !

 

Les gestes qui sauvent

Que faire en cas d’étouffement, de brûlure, de chute ? Pour vous répondre, la Croix-Rouge organise des formations courtes, spéciales enfants et nourrissons, partout en France. D’une durée de 4 heures 30, elles coûtent de 15 à 20 euros selon les délégations. Au programme : prévention contre les accidents domestiques et apprentissage des gestes de premiers secours pour les tout-petits. Renseignements et inscriptions sur : www.croix-rouge.fr

 


Pour plus d’infos…

www.inc-conso.fr www.inpes.sante.fr

www.sante.gouv.frwww.prevention-maison.fr


 

Dossier réalisé par Élise Rengot

Illustration : © Clothilde Delacroix

Publié le

Les 5 bonnes raisons de s’abonner à Picoti

Offrir un magazine
conçu pour les
mains de votre bébé
Avoir la garantie
d'un magazine
adapté aux plus petits
Assister aux progrès
de votre enfant
au fil des mois
L'assurance d'un
rendez-vous privilégié
avec votre bébé
Eveiller votre bébé
au plaisir de la lecture