Nos dix conseils pour voyager avec bébé

Ça y est, c’est les vacances ! Certes, le grand départ n’est plus tout à fait le même qu’avant. Fini le temps des trois habits roulés dans un sac à dos et du séjour improvisé au fil de l’eau. Avec un bébé, il faut s’organiser. Voici donc notre to-do liste, remplie de bons conseils pratiques. Vous avez tout coché ? Alors il ne vous reste plus qu’à profiter !

 

1. Choisir une destination adaptée

Pour les tout premiers voyages de bébé, il peut être judicieux de ne pas trop s’éloigner, afin de ne pas totalement bouleverser vos habitudes et limiter le décalage horaire. Laissez-vous le temps d’apprendre à gérer votre petite famille en dehors de chez vous : un court séjour en France, par exemple, peut servir de test et d’entraînement, avant de partir à l’aventure au bout du monde ! Si vous choisissez une destination lointaine, pensez à vous informer sur les conditions climatiques, politiques et sanitaires du pays. Pour cela, rendez-vous sur le site www.diplomatie.gouv.fr, rubrique « conseils aux voyageurs ».

 

2. Prévoir les papiers d’identité

En voyage, votre tout-petit a besoin de ses propres papiers d’identité, quel que soit son âge. Vous pouvez demander la création de sa carte nationale d’identité dans une mairie habilitée : elle est nécessaire pour se déplacer au sein de l’Union européenne et également si vous prenez l’avion pour un vol intérieur. Pour voyager hors de l’UE, il faut un passeport individuel pour chaque membre de la famille, même les plus jeunes. Et si un visa est demandé pour entrer dans le pays en question, n’oubliez pas d’en faire aussi un pour votre bébé !

 

3. Faire une visite chez le pédiatre

Avant le départ, une petite visite médicale s’impose, notamment pour vérifier que les vaccinations de votre enfant sont bien à jour. En fonction de votre destination, il est aussi envisageable de faire vacciner votre tout-petit contre l’hépatite A (dès 1 an), la fièvre typhoïde (dès 2 ans) et la fièvre jaune (dès 9 mois). Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site www.pasteur.fr, rubrique « centre médical ». Avec les conseils de votre médecin, préparez une trousse de secours à emporter avec vous : pansements, sérum physiologique, arnica, paracétamol, antidiarrhéique, solution de réhydratation… et glissez-y le carnet de santé de bébé.

 

4. Bien s’équiper

Prévoyez une poussette confortable, qui pourra servir à la fois de chaise pour les repas et de lit pour la sieste. Pour vous faciliter la vie pendant le trajet, vous pouvez réunir toutes les affaires de bébé dans un seul sac : couches, lingettes, biberons, petits pots, doudou, tétine, jouets… Certains sacs à dos sont 2-en-1 : ils peuvent par exemple se transformer en rehausseur ou en porte-bébé de randonnée. Utile ! Les rehausseurs en tissu et les lits de bébé gonflables sont également pratiques et peu encombrants. Et il existe beaucoup d’autres équipements « nomades » pour les bébés voyageurs !

 

5. Voyager léger

Si vous n’avez pas envie de voyager les bras chargés de matériel de puériculture, il existe une solution : la location ! Par exemple, les entreprises Familib (www.location-de-poussette.fr) ou Kidelio (www.kidelio.com) louent toutes sortes de matériel pour bébé, partout en France : poussettes, sièges auto, lits, draisiennes… Ce type de service est proposé dans de nombreux pays du monde. Pratique, à condition de parler anglais !

 

6. S’organiser pour l’avion

Les bébés peuvent prendre l’avion dès quelques semaines (l’âge limite peut varier en fonction de la compagnie aérienne et, chez certaines, le billet d’avion est gratuit ou à prix réduit jusqu’à deux ans, si l’enfant reste sur les genoux de ses parents). Pour les long-courriers, il est possible de réserver à l’avance un petit berceau qui permettra à votre bébé de dormir pendant le vol. Au décollage et à l’atterrissage, un biberon ou une tétine peuvent l’aider à déglutir et lui éviter de ressentir une gêne aux oreilles.

 

7. Respecter le rythme de bébé

Ça y est, vous êtes arrivés ! Les vacances en famille peuvent commencer mais… au rythme de bébé ! Car il continue d’avoir besoin de ses siestes régulières et de ses rituels rassurants. En cas de décalage horaire important, laissez-lui quelques jours d’adaptation avant de commencer les grandes visites. Veillez aussi à ne pas changer trop souvent d’hébergement et à garder certaines habitudes de la maison, pour les repas, le coucher, etc. Si bébé garde ses repères, son voyage n’en sera que plus serein…

 

8. Gare au soleil !

Les coups de soleil dans l’enfance sont des facteurs de risque pour le développement des mélanomes. On ne conseillera donc jamais assez aux parents d’être très vigilants, d’autant plus que l’enfant lui-même est incapable de se rendre compte qu’il est en train de brûler ! Que vous alliez dans un pays chaud ou non, en été comme en hiver, il faut protéger la peau particulièrement fragile de votre tout-petit. Chapeau, lunettes, crème solaire indice « 50+ » et tee-shirt anti-UV sont donc à mettre dans les valises. Il existe également des lits de voyage dotés d’un filtre anti-UV, pour des siestes dans la nature en toute sécurité.

 

9. Rester zen

Plus facile à dire qu’à faire, car les voyages sont souvent un peu stressants ! Le bébé est toujours sensible aux tensions et à l’énervement qui règnent parfois au moment des grands départs, à l’aéroport ou dans les embouteillages, par exemple. Cela peut le stresser et lui faire passer un mauvais voyage. Mieux vaut donc essayer de garder son calme et éviter de se disputer ou de trop angoisser, même si tout ne se passe pas comme prévu…

 

10. Suivre le guide… et profiter !

– Voyager avec des enfants, Guide Ulysse ;

– Voyager avec ses enfants, Lonely Planet ;

www.voyagesetenfants.com : des témoignages et des conseils de parents voyageurs ;

www.voyagebaby.com : le blog d’un papa voyageur avec des conseils, des interviews et des itinéraires pour voyager autour du monde avec un bébé. En complément : un guide de voyage spécialisé et une application mobile, en téléchargement payant.

 

Illustration : © Clothilde Delacroix

Dossier réalisé par Élise Rengot

Publié le

Les 5 bonnes raisons de s’abonner à Picoti

Offrir un magazine
conçu pour les
mains de votre bébé
Avoir la garantie
d'un magazine
adapté aux plus petits
Assister aux progrès
de votre enfant
au fil des mois
L'assurance d'un
rendez-vous privilégié
avec votre bébé
Eveiller votre bébé
au plaisir de la lecture